Cancer de la prostate : dépistage et diagnostic

Dans le monde entier, le pronostic du cancer de la prostate est vraiment bon. Cependant, le taux de suivi à 4 ans dépasse les 90 %. Entre 1990 et 2018, on remarque une diminution de la mortalité, qui est une situation favorable et qui peut être attribuée à l'amélioration des traitements et particulièrement le rôle du dépistage favorisant les diagnostics.

Le dépistage du cancer de la prostate permet le diagnostic des cancers précoces

Pour effectuer un dépistage, le toucher rectal est le seul examen prometteur de la prostate, fait un doigt ganté d'un spécialiste ou d'un médecin. Il l'introduit dans rectum par voie anale, l'anus. En effet, pour l'effectuer, il introduit son indexe lubrifié dans le rectum du patient pour être en mesure de palper la partie postérieure de la prostate. Le médecin utilise aussi le dosage psa signification pour l’efficacité du processus.

pour finaliser le dépistage du cancer de la prostate.
Bien que l'examen du toucher rectal ne soit pas agréable, l'expérience est tout cas indolore, à moins que le patient a des antécédents de certaines pathologies telle qu'une fissure. Dans de pareil cas, le patient prévient préalablement le médecin, qui lui, prend ses dispositions pour réussir l'examen.

L'âge pour passer à un dépistage du cancer de la prostate

L'American Cancer Society conseil le dosage du PSA et un toucher rectal annuel chez tous les hommes âgés plus de 50 ans, lorsqu'il s'agit de dépister précocement le cancer de la prostate. Par ailleurs, chez les hommes ayant un risque élevé, leur dépistage peut commencer à partir de 40 ans.
Une autre association Française conseil aussi que les gouvernements proposent un dépistage à tous les hommes qui se trouvent dans les conditions plus ou moins identiques. Lorsque le dosage PSA ou le toucher rectal se montrent suspect, on envisage une réalisation de biopsie de la prostate, guidée par une échographie endo-rectale. C'est le seul examen qui promet et qui confirme la présence d'un cancer de la prostate.