Conquête Marsienne: les possibles espoirs pour l'humanité

Dans la recherche de nouvelles planètes pouvant abriter la vie, l'humanité a découvert que la planète rouge, quatrième planète du système solaire pourrait correspondre à la vie. Dès lors, plusieurs explorations ont été réalisées dans le but de déterminer les éventuelles possibilités de vie sur la planète mars.

Observation de la planète Mars

La recherche de la vie sur la planète Mars ne date pas d'aujourd'hui. Plusieurs chercheurs avaient soutenu que la planète hébergeait la vie, provoquant ainsi la multiplication des expériences sur la dite planète.

En avril 1962, des recherches ont été menées dans l'optique de déterminer la présence d'eau sur la planète.
Les résultats étaient désolants, car l'expérience n'a révélé que la quantité d'eau disponible sur Mars était bien plus inférieure à celle des déserts de la terre.

Cette découverte loin de susciter le découragement dans le rang des chercheurs les a poussé à en mener des explorations visuelles sur ladite planète en juillet 1965

Les images recueillies par la sonde Mariner montraient une surface déserte. Trois ans plus tard en 1971, les images fournies par la même sonde ont montré l'existence de nombreux phénomènes météorologiques sur la planète poussant les scientifiques à douter de l'inexistence de la vie sur la planète.

En juin 1976, Viking 1, le premier appareil humain se posait sur Mars pour recueillir au bout de 6 années quelques données météorologiques et mener quelques expérimentations.

Cette exploration n'a pas révélé l'existence d'une vie sur la planète Mars, mais en août 1996, la découverte de fossiles à l'intérieur d'une météorite martienne vient relancer la question de la vie sur Mars.

De la recherche à l'expérimentation de la vie: quels espoirs ?

Le drone hélicoptère de Perseverance, le rover de la Nasa vient juste de se poser sur Mars pour rechercher des traces de vies.

Cependant, au delà de la question de la présence de la vie sur la planète Mars, la question que l'humanité se pose désormais est la résistance de la vie terrestre sur la planète rouge.

À cette question, une équipe de chercheurs a récemment confié que certains microorganismes de la terre pourraient survenir sur la planète.

Cette affirmation survient après une expérience effectué par les scientifiques de la Nasa et du Centre Allemand pour l'aéronautique et l'astraunautique qui a consisté à simuler l'atmosphère marsien dans une MARSBox envoyée au dessus de la couche d'ozone.

L'expérience a démontré que les spores d'Aspergillus niger peuvent survivre sur une durée limitée dans l'atmosphère de Mars, ce qui constitue un réel espoir pour l'humanité.

L'humanité est loin d'arriver au bout de ses recherches sur la planète Mars, cependant les expériences et explorations sont multipliées pour déterminer la présence ou la possibilité de vie sur la planète.