La diverse pénalité de référencement mis en place par Google

Après la création d'un site internet, la phase la plus importante qui suit est l'étape de référencement. C'est grâce à cette étape que le site peut facilement figurer dans les toutes premières positions dans les moteurs de recherche. Toutefois, en procédant à ce référencement, certains administrateurs des sites web peuvent se retrouver dans des sanctions de Google. Lisez ce petit texte pour savoir de quoi il s'agit réellement.

Des sanctions automatiques de Google

Le référencement des sites web connu également sous l'acronyme SEO est l'ensemble des techniques utilisées pour optimiser un site web dans les moteurs de recherche, vous pouvez cliquer sur ce lien www.web-audience.net/ pour en savoir davantage. En effet, il permet de faire apparaître le site web sur la première page de recherche dans tous les navigateurs de recherche à la suite des demandes des internautes. Cependant, un site web peut se retrouver sanctionné par Google en cas de référencement exagéré. Ainsi, il existe des pénalités automatiques mises en place par Google.

Ces pénalités s'effectuent grâce à des filtres susceptibles de déclencher des sanctions pour votre référencement. Ainsi, en 2012, Google a mis au point un algorithme nommé Google Penguin. C'est un filtre qui vise à pénaliser les sites web qui ne respecte pas les normes de référencement. Cet algorithme sanctionne les mauvais Backlinks, des ancres optimisées et des pages émaillées par des mots clés. Ces sanctions ont pour conséquence directe une baisse du trafic.

Les sanctions manuelles de Google

En ce qui concerne les sanctions manuelles mises en place par Google, elles s'appliquent par l'interface Google Search Console. En effet, c'est un moyen utilisé par Google pour avertir l'administrateur d'un site web d'une éventuelle sanction. Pour le faire, il met en avant les causes de la pénalité en mettant l'accent sur les URL ciblées dans Google Search Console.

Ces pénalités surviennent à la suite d'une utilisation abusive des mots clés et des liens factrices. Le plus souvent, la conséquence de ces sanctions est un déclassement de quelques mots clés et au pire des cas, une désindexation ou la lourde peine. La dernière conséquence entraîne elle aussi une suppression définitive du site web des moteurs de recherche.